Ce sont les histoires vraies qui font la différence

La dame se mit à parler doucement, se tenant un peu en retrait du microphone, alors qu’une salle remplie de fournisseurs de soins et d’intervenants en santé, des leaders en éducation et des étudiants, d’élus provinciaux et d’autres membres de la communauté étaient tout attentifs à entendre son histoire.  

Mais elle a vite pris confiance et, soudain, Françoise Falay Sakina, une résidente de Scarborough, commença à parler de son défi à trouver un médecin de famille qui pouvait parler français, comment elle a été référée au Centre Francophone de Toronto du centre-ville qui n’avait plus de place pour de nouveaux patients, comment elle s’est retrouvée avec un médecin anglophone plus près de chez elle et comment il lui a été difficile d’expliquer sa maladie chronique et de comprendre ses prescriptions.

Cependant, les choses ont changé quand elle a eu la chance de participer au programme de formation d’autogestion du Centre-Est appelée “Vivre en santé avec une maladie chronique”, organisé par l’Entité 4 (l’Entité 4 de planification des services de santé en français) et offert en français dans le milieu  communautaire.

Soudainement, j’ai compris que je n’étais pas la seule personne ayant ce genre de problème,” dit Françoise. “En participant à ce groupe, j’étais en mesure de mieux comprendre ce qui se passait et comment je pouvais vivre ma vie.”

L’apprentissage de nouvelles connaissances pour mieux gérer sa condition, y compris de nouvelles habitudes d’exercice, la gestion du stress et comment communiquer avec son médecin de famille, a fait une grande différence pour Françoise et sa famille. Elle est maintenant en contrôle et a une meilleure mainmise sur sa santé.

Et l’histoire de Françoise se multipliera puisqu’une nouvelle “Coalition pour des Communautés Francophones en Santé de Scarborough” vient de voir le jour.  

Une cérémonie officielle de signature a eu lieu le 30 janvier, à laquelle ont participé Mitzie Hunter, députée de Scarborough-Guilwood et François Boileau, Commissaire aux services en français. Ce fut un évènement remarquable au cours duquel on a vu le Réseau local d’intégration des services de santé du Centre-Est et le Centre de santé communautaire TAIBU signer les Termes de référence de la Coalition qui sera centrée sur la promotion et la prévention des maladies chroniques pour les francophones de Scarborough.   

Comptant parmi ses membres le RLISS, l’Entité 4, TAIBU, le Centre de Toxicomanie et de Santé Mentale (CTSM), Kay Créole d’Entraide et de Services Professionnels, le Réseau des femmes afro-canadiennes francophones, le Réseau des chercheurs africains et l’Initiative des pensées communes, la Coalition fournira des recommandations sur des initiatives qui touchent la santé et le bien-être de la population francophone de Scarborough.

La députée Hunter et le Commissaire Boileau ont tous deux félicité le RLISS, TAIBU et l’Entité 4 d’avoir établi la Coalition et ont remercié Françoise d’avoir partagé son histoire. 

“Cette initiative s’aligne avec le Plan d’Action de l’Ontario pour la santé, soutient la députée Hunter. “Nous sommes en train de transformer le système et d’assurer que les gens ont accès aux soins dans leur communauté et dans les milieux communautaires.

“Ceci est exactement ce que nous avons souhaité quand les Entités de planification de services de santé ont été créées, ”dit le Commissaire Boileau. En travaillant avec les RLISS, les Entités soutiennent l’engagement des résidents francophones afin que leurs besoins de soins de santé puissent être identifiés et adressés. Il ne s’agit pas du coût de la prestation des services en français, il est question du coût de ne pas fournir des services accessibles et compréhensibles quand ils sont nécessaires et au lieu de payer le prix en conséquence.” 

Pour la Présidente du Conseil d’administration de TAIBU, Floydeen Charles-Fridal, la signature des termes de référence entre le RLISS du Centre-Est et le Centre de Santé Communautaire TAIBU pour la mise en place de la Coalition pour des Communautés Francophones en Santé de Scarborough était une démonstration de l’engagement du RLISS du Centre-Est à s’assurer que les barrières à l’accès des services de soins de santé pour les résidents de Scarborough sont réduites et éliminées.

“Le fait de choisir TAIBU comme organisme d’accueil à partir duquel cette initiative fonctionnera a aussi démontré et confirmé pourquoi TAIBU existe et pourquoi, en tant qu’organisation,  il devrait être soutenu dans le développement d’expertise pouvant fournir des services de soins de santé aux populations vulnérables et marginalisées,” déclare Mme Charles-Fridal. “ En tant qu’administrateurs, nous sommes impressionnés par l’engagement du RLISS de mener et de participer à de telles initiatives d’une manière aussi transparente que possible.”

La Directrice générale du RLISS du Centre-Est, Deborah Hammons, soutient que les succès surgissent quand on prend le temps d’engager la communauté, de parler aux gens et de savoir ce dont ils ont besoin pour maintenir leur propre santé et de rester dans leurs propres maisons.  

“Avec le soutien de nos partenaires,  l’Entité 4 et des organisations comme TAIBU, le RLISS est en mesure de s’engager de manière cohérente et efficace avec les résidents francophones et de leur fournir de meilleurs soins au bon endroit et au bon moment avec une meilleure valeur qualité/prix, ”dit-elle. “Alors que nous progressons avec la Coalition et avec l’objectif la Communauté avant tout du RLISS, le RLISS du Centre-Est continuera de travailler avec des organismes pour bâtir leur capacité collective d’offrir des services en français grâce à la collaboration, le partage des connaissances et le renforcement des ressources.”

Pour en apprendre davantage au sujet de la Coalition pour des communautés francophones en santé de Scarborough, veuillez visiter le site web du RLISS du Centre-Est au  www.centraleastlhin.on.ca  et cliquer sur “Get Involved – Francophone Engagement.”

Pour lire le récent blogue du bureau du Commissaire aux services en français à ce sujet, veuillez visiter le site web sur le Blogue du Commissaire au  http://www.csf.gouv.on.ca/fr/blogue 

Les RLISS sont les seules organisations de l'Ontario qui rassemblent des partenaires de soins de santé dans les secteurs suivants - les hôpitaux, les soins communautaires, les services de soutien communautaire, la santé mentale et de toxicomanie, les centres de santé communautaires et les soins de longue durée, afin de trouver des solutions de collaboration innovantes conduisant à un accès plus rapide à des services de haute qualité pour les résidents de l'Ontario et des collectivités du RLISS du Centre-Est. En soutenant ces partenariats importants, les RLISS s’assurent que les Ontariennes et les Ontariens ont accès à un système de soins de santé efficace et efficient qui fournit de meilleurs résultats de soins de santé et une meilleure expérience du patient.

---

It’s the stories that make the difference

She started off quietly, standing slightly back from the microphone, as a crowded room of healthcare providers and frontline staff, education leaders and students, provincial officials and other community members leaned forward to hear her story.

But she quickly gained confidence and soon Françoise Falay Sakina, a Scarborough resident, began to talk about her challenge in finding a family doctor who could speak French, how she was referred to a francophone centre in downtown Toronto but they didn’t have any space, how she ended up with an English speaking doctor closer to home and how she had a hard time explaining her chronic condition or understanding what medications were being prescribed.

However, things turned around when she had the chance to participate in the Central East Self-Management Training Program called “”Living a Healthy Life with Chronic Conditions”, hosted by Entité 4 (French Language Health Services Planning Entity #4) and delivered in French in a community setting.

“All of a sudden I found that I wasn’t the only person who was having these problems,” said Françoise.  “By participating in this group I was able to better understand what was happening and how I could live my life.”

Learning new skills to better manage her condition – including new exercise habits, managing stress and how to communicate with her family doctor – has made a huge difference for Françoise and her family.  She is now in charge and has a better handle on her health.

And Françoise’s story is about to be repeated as a new “Coalition for Healthy Francophone Communities in Scarborough” gets underway. 

A special signing ceremony on January 30th, attended by Mitzie Hunter, MPP Scarborough-Guildwood and François Boileau, the province’s French Language Services Commissioner, was a landmark event which saw the Central East Local Health Integration Network and TAIBU Community Health Centre agree on a Terms of Reference for the Coalition to focus on health promotion and prevention of chronic diseases for francophones living in Scarborough.

With membership from the LHIN, Entité 4, TAIBU,  the Centre for Addiction and Mental Health (CAMH), Kay Créole d’Entraide et de Services Professionnels, Réseau de Femme Afro-Canadiennes Francophone, Réseau des Chercheurs Africaines and the Common Thoughts Initiative, the Coalition will provide recommendations on initiatives regarding the health and wellness of the French-speaking population of Scarborough.

Both MPP Hunter and Commissioner Boileau congratulated the LHIN, TAIBU and Entité 4 for establishing the coalition and thanked Françoise for sharing her story.

“This initiative is aligned with our government’s Action Plan for Health,” said MPP Hunter.  “We are transforming the system and ensuring that people can access care in their communities and in community settings.”

“This is exactly what we were hoping for when the French Language Health Service Entities were created,” said Commissioner Boileau.  “By working with the LHINs, the Entities are supporting engagement with francophone residents so that their health care needs can be identified and addressed.  Its not about the cost of providing services in French, its about the cost of not providing accessible and understandable services when they are needed and instead paying the price down the road.”

For the President of the Board of Directors of TAIBU, Floydeen Charles-Fridal, the signing of the terms of reference between the Central East LHIN and TAIBU Community Health Centre for the Coalition of Healthy Francophone Communities in Scarborough was a demonstration of the commitment that the Central East LHIN has to ensure that barriers to access to health  care services for Scarborough residents are reduced and eliminated. 

“To select TAIBU CHC as the host agency out of which this initiative will operate also demonstrates and reconfirms why TAIBU exists and why as an organization it should be supported in developing expertise in providing health care services to vulnerable and marginalized populations,” said Ms. Charles-Fridal. “As directors we are impressed by the LHIN’s commitment to lead and participate in such initiatives in as seamless a manner as possible.”

Central East LHIN Chief Executive Officer Deborah Hammons said successes come when the time is taken to engage the community, talk to people and find out what they need to maintain their own health and stay in their own homes. 

“With the support of our partners in Entité 4 and with agencies such as TAIBU, the LHIN is able to consistently and effectively engage with francophone residents and provide them with better care and better value at the right place and at the right time,” she said.  “As we move forward with the Coalition and with the LHIN’s Community First aim, the Central East LHIN will continue to work with agencies to build their collective capacity to deliver French-language services through collaboration, shared knowledge and enhanced resources.”

To learn more about the Coalition for Healthy Francophone Communities in Scarborough, please visit the Central East LHIN website at www.centraleastlhin.on.ca– and click on “Get Involved – Francophone Engagement.”

To read a recent blog about this event from the Office of the French Language Services Commissioner, please visit the Commissioner’s Blog website at  http://www.csf.gouv.on.ca/en/blogue. 

LHINs are the only organizations in Ontario that bring together health care partners from the following  sectors – hospitals, community care, community support services, community mental health and addictions, community health centres and long-term care – to develop innovative, collaborative solutions leading to more timely access to high quality services for the residents of Ontario and Central East LHIN communities.  By supporting these important partnerships, LHINs are ensuring that Ontarians have access to an effective and efficient health care system that delivers improved health care results and a better patient experience.