Objectif relatif aux soins palliatifs

Les soins palliatifs visent à réduire la souffrance et consistent essentiellement à assurer le confort. Ces soins se doivent de respecter les personnes en fin de vie et de maximiser la qualité de vie du patient, de même que celle de sa famille et de ses proches.

Grâce à son objectif global de Vivre en meilleure santé chez soi – Faire progresser les systèmes de soins intégrés pour aider les résidents TAG Palliative Frenchdu RLISS du Centre-Est à vivre en meilleure santé chez soi, le Plan de services de santé intégrés de 2016-2019 (PSSI 4) orientera, guidera et influencera un changement dans le système de santé.

Grâce au processus de participation, les patients, les soignants et les fournisseurs ont déterminé quelles améliorations au système de soins de santé sont nécessaires pourcontinuer d’offrir du soutien aux patients recevant des soins palliatifs qui désirent finir leurs jours à domicile en diminuant le nombre de jours passés à l’hôpital de 15 000 et en augmentant de 17 % le nombre de personnes retournées à la maison avec des services de soutien d’ici 2019.

Les soins palliatifs, qui comprennent les soins de fin de vie, sont par nature des soins holistiques et englobent ce qui suit :

  • traiter les problèmes physiques, psychologiques, sociaux, spirituels et pratiques et répondre aux attentes, besoins, espoirs et craintes liés à la situation;
  • se préparer à accomplir les tâches de fin de vie définies par le patient et à affronter l’étape de la mort;
  • affronter la tristesse et le sentiment de perte pendant la maladie et le deuil;
  • favoriser des occasions de vivre de précieuses expériences enrichissantes et de croissance personnelle et spirituelle.

Qui fait partie de cette population prioritaire?

L’objectif relatif aux soins palliatifs du RLISS du Centre-Est vise le maintien de la meilleure qualité de vie possible jusqu’au moment de la mort. Tous les résidents qui approchent la fin de leur vie ont le droit de mourir dans la dignité, d’avoir accès à des soins physiques, psychologiques, de deuil et spirituels, et de recevoir le respect et la liberté de choix auxquels on peut s’attendre à toutes les étapes de la vie. L’atteinte de cet objectif signifie qu’offrir un accès en temps opportun à des soins palliatifs de qualité est non seulement un impératif éthique, mais également une composante essentielle de notre système de santé.

Pour les patients et les familles, le choix de recevoir des soins à domicile ou dans leur communauté et de prendre des décisions éclairées concernant leurs soins est un élément fondamental des soins palliatifs. La participation des patients et des soignants membres de la famille à la planification préalable des soins permet d’avoir des discussions proactives avec la famille, les amis et les fournisseurs de soins. Actuellement, nous avons besoin d’une offre de soins palliatifs plus précoce, d’une utilisation élargie des outils d’évaluation des soins palliatifs et d’une sensibilisation accrue aux différences culturelles.

En 2013-2014, les soins palliatifs représentaient 2,2 % des journées passées dans les hôpitaux de l’Ontario (119 068 jours) et la troisième plus grande proportion de jours de soins actifs après l’insuffisance cardiaque et la pneumonie. Parmi tous les RLISS, ce sont les hôpitaux du RLISS du Centre-Est qui comptaient la proportion la plus importante de jours de soins palliatifs actifs. De la même façon, dans ces hôpitaux, les soins palliatifs représentaient le pourcentage de jours de soins actifs le plus élevé, soit 5,0 % ou 22 789 jours. Actuellement, 70 % des patients recevant des soins palliatifs obtiennent leur congé de l’hôpital avec des services de soutien.

Tirer profit des principales réalisations

Le réseau des soins palliatifs du Centre-Est joue un rôle essentiel dans l’atteinte de l’objectif et permet de continuer d’offrir du soutien aux patients recevant des soins palliatifs qui désirent finir leurs jours à domi-cile. Mis en place par le RLISS pour superviser l’atteinte de l’objectif stratégique relatif aux soins palliatifs et pour fournir des directives au RLISS du Centre-Est à l’égard de la réalisation de son PSSI, le réseau a élaboré un plan stratégique triennal en matière de soins palliatifs qui se concentrait notamment sur les cinq aspects suivants :

  • Équipes communautaires de soins palliatifs
  • Sensibilisation et formation à l’égard des soins palliatifs
  • Programmes hospitaliers de soins palliatifs intégrés
  • Programmes de soins palliatifs intégrés dans les foyers de soins de longue durée
  • Carrefours communautaires de soins palliatifs.

Voici certains projets et investissements prioritaires qui ont contribué et qui continueront de contribuer à l’atteinte de notre objectif relatif aux soins palliatifs :

Medecin responsable des soins palliatifs (mis en oeuvre)

  • le responsable rend des comptes au RLISS du Centre-Est et au programme régional de cancérologie de la région du Centre-Est, avec lequel il maintient un partenariat, il soutient les stratégies provinciales et locales et il collabore avec des partenaires locaux afin d'améliorer les soins palliatifs pour toutes les populations de patients, pendant toutes les phases de la maladie et dans tous les établissements de soins de santé.

Consultation en prise en charge palliative de la douleur et des symptômes (mis en oeuvre)

  • aide les fournisseurs de services des organismes de soins à domicile, des foyers de soins de longue durée, des services communautaires de soutien et des établissements de soins primaires en leur permettant d’accéder à des consultants en prise en charge palliative de la douleur et des symptômes (offrent des services de consultation, de formation, de mentorat et de liaison avec les ressources en soins palliatifs dans tout le continuum de soins).

Programme de personnel infirmier praticien en soins palliatifs communautaires (mis en oeuvre)

  • ce programme vise à renforcer le soutien communautaire en améliorant la disponibilité du personnel infirmier praticien et par sa capacité à offrir des soins palliatifs à domicile de qualité.

Plan d’éducation à l’égard des soins palliatifs (en cours d’élaboration)

  • plan régional visant à accroître l'accès à des possibilités de formation et d'éducation spécialisées à l'égard des soins palliatifs dans tous les établissements (y compris les milieux communautaires et les foyers de soins de longue durée).

Équipes communautaires de soins palliatifs (en cours d’élaboration)

  • modèles de prestation de soins communautaires clinique et non clinique aux patients qui néces-sitent des soins palliatifs et des soins en fin de vie prodigués par des équipes interdisciplinaires.
  • les partenaires comprennent notamment les services de soins palliatifs, l’hôpital, le CASC, les équipes de santé familiale, les centres de santé communautaire et les fournisseurs de services spécialisés et communautaires.

Programmes de sensibilisation (en cours d’élaboration)

  • le RLISS du Centre-Est a commencé à mettre en place des programmes qui renforceront la sensibilisation, l’expertise et la disponibilité des services pour aider les patients qui nécessitent des soins palliatifs et des soins en fin de vie ainsi que leur famille.

Maisons de soins palliatifs (élaboration à venir)

  • appuyer l’élaboration de services de maisons de soins palliatifs au sein du RLISS pour améliorer le modèle de soins en fin de vie qui n’est pas adéquat dans la région du Centre-Est.
  • les occasions seront soutenues et cibleront chaque groupement de planification (Scarborough, Durham et la région du Nord-Est).

Planification préalable des soins (PPS) (élaboration à venir)

  • éducation et formation sur la PPS pour aider les cliniciens, les soignants, les équipes de consulta-tion en matière de soins palliatifs, etc.
  • des possibilités ciblant les ESF, des équipes de consultation en matière de soins palliatifs et des programmes d’autoprise en charge ont été mis sur pied.

Programmes hospitaliers de soins palliatifs intégrés (élaboration à venir)

  • des possibilités ciblant les ESF, des équipes de consultation en matière de soins palliatifs et des programmes d’autoprise en charge ont été mis sur pied.
  • entretenir une culture d’« hôpitaux adaptés aux soins palliatifs ».
  • améliorer la communication et la collaboration entre les unités, les établissements, les établisse-ments de soins actifs et les organismes communautaires.

Programmes de soins palliatifs intégrés dans les foyers de soins de longue durée (élaboration à venir)

  • entretenir une philosophie et une culture solide en matière de soins palliatifs résidentiels.
  • accroître la capacité des FSLD à offrir des soins palliatifs et des soins en fin de vie de qualité.
  • intégrer les programmes destinés aux populations de patients ayant des comportements com-plexes et les services spécialisés visant à accroître les connaissances et la sensibilisation.

Carrefours communautaires de soins palliatifs (élaboration à venir)

  • profil des services et des renseignements locaux en matière de soins palliatifs affiché publiquement.
  • centre d’excellence en soins palliatifs et en services de soutien aux personnes endeuillées.
  • ensemble de programmes et de services de base communs axés sur les besoins dans les étab-lissements de soins palliatifs locaux.
  • soutien bénévole offert aux patients, aux familles et aux soignants 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
  • liens et partenariats solides entre les communautés locales et les établissements de soins actifs.

Pour atteindre cet objectif, les hôpitaux, les services de soins primaires et spécialisés, le CASC du Centre-Est et les organismes communautaires devront adopter des mesures coordonnées et établir des partenariats avec les patients et leur famille.

Cet objectif stratégique viendra également appuyer le modèle de soins palliatifs proposé par le gouver-nement de l’Ontario dans le document provincial intitulé Améliorer la qualité et la valeur des soins palli-atifs en Ontario : Déclaration de partenariat et d’engagement à l’action. Plus particulièrement, il incitera les adultes et les enfants atteints d’une maladie mortelle et (ou) d’une maladie chronique ou avancée à recevoir des soins proactifs, holistiques, axés sur la personne et la famille et centrés sur la qualité de vie et la prestation de soins par des équipes multidisciplinaires dans tous les milieux.